Masqu’arade

Depuis le début de la pandémie du Covid-19, je suis profondément choquée que la France ne puisse pas fournir des masques en quantité suffisante à l’ensemble de nos soignants.

Je suis très étonnée que le port de masques pour chacun n’est pas été conseillé plus tôt pour limiter la propagation de ce virus extrêmement contagieux.

Couturières solidaires

Je trouve admirables toutes les couturières professionnelles et bénévoles qui ont relevé leurs manches, sorti leur machine à coudre et produit des masques en tissus pour pallier gratuitement au manque.

Personnellement, je n’ai pas rejoint ce mouvement immédiatement, car j’avais des doutes sur l’efficacité de ces masques barrières et la façon de les confectionner. J’avais besoin d’être sûre, besoin de plus d’informations.
Puis les organismes comme l’AFNOR, l’ANSM et des revues scientifiques ont publiés des informations techniques, des préconisations, des patrons et des éclaircissements sur l’efficacité de ces masques barrières.

Je ne vais pas récapituler l’ensemble de ces informations, elles sont facilement accessibles. Je vous mettrai quelques liens directement dans cet article.

Tu couds des masques ou pas ?

Aujourd’hui, il n’y a toujours pas assez de masques pour tous les professionnels de santé, le personnel des EHPAD. Donc il n’y en a pas pour toutes les personnes qui travaille encore aujourd’hui.
Donc si en plus nous devons tous porter un masque, l’offre actuelle ne le permettra pas, c’est pourquoi les masques barrières artisanaux deviennent indispensables.

Donc est ce que je couds des masques ? Oui. Est ce que je les donne ? Non. Enfin oui, je donne une partie de mes masques : pour ma famille, pour mes voisins en particulier les personnes âgées… Mais pour le reste de la population, j’ai décidé de les vendre.

Au départ, il y a eu mes clients qui m’ont commandé des masques et souhaitaient absolument me rémunérer. J’ai hésité un moment, j’étais gênée. Finalement, je me suis décidée. Tout travail mérite salaire.

Aujourd’hui je suis confinée avec mes enfants et ma ressource temps est devenue encore plus précieuse qu’avant, la confection d’un masque me prends bien 15 minutes. J’ai une entreprise à faire vivre et je paie chaque mois mes charges et cotisations même pendant le confinement. J’utilise les matières premières que mon entreprise a achetées.
Si les pharmacies avaient été en mesure de fournir des masques, nous les aurions payés. C’est pourquoi, je vends mes masques. Toutefois, je laisse aux clients la possibilité de définir le prix à partir d’un euro minimum. Je les confectionne suivant le guide AFNOR.

A vos machines !

A l’heure du DIY, toutes les personnes équipées d’une machine à coudre peuvent confectionner leur propre masque barrière. C’est pourquoi je vous ai préparé un tutoriel en vidéo. Si vous ne savez pas quel tissu utiliser, regarder dans votre linge de lit en coton : un drap, une housse de couette, une taie d’oreiller peuvent convenir s’ils sont de bonne qualité et pas trop vieux. Si vous faites du patchwork, votre tissu conviendra aussi.

Ces masques sont de confection artisanale donc pas homologuée. Ils ne conviennent pas aux personnels soignants. Ils servent essentiellement à protéger les autres. Vous pourrez lire l’avis de l’ANSM au sujet des masques alternatifs. Et si vous souhaitez en savoir plus sur les masques FFP, vous pouvez lire cet article de l’INRS.

J’attire votre attention sur le bon usage des masques en tissus. Le lavage est très important. Les masques doivent être lavés avant d’être portés et après utilisation (maximum 4h) pendant 30 minutes minimum à 60 °C.

S’ils sont relativement efficaces, encore faut-il bien les utiliser. Et pour ça je vous propose de visionner cette très courte vidéo très ludique du CHU de Nantes. Et je terminerai avec la bonne humeur de cette équipe ! MERCI à tous les soignants et tous les professionnels qui continuent de travailler pour nous aider !

Je remercie également mes enfants qui font de leur mieux pour me permettre de travailler dans de bonnes conditions et à mon mari pour son travail de menuiserie et son aide précieuse pour le montage de ma vidéo. Sans leur soutien, rien de tout ça ne serait possible.

Merci de m’avoir lu.

ET RESTONS CHEZ NOUS !

One Reply to “Masqu’arade”

  1. […] couds et vends des masques. Si vous avez lu mon dernier article vous savez déjà que je proposais un prix libre de 1 euro à 8 euros.Les commandes depuis une […]

Laisser un commentaire